Jazeneuil
Fiche Pratique

Surélever sa maison, un choix pratique et esthétique

Fiche élaborée en partenariat avec l'URCAUE Nouvelle-Aquitaine

Créer un étage supplémentaire est une bonne alternative si vous manquez de surface au sol autour de votre maison : moins complexes qu’il n’y paraît, des travaux de surélévation apportent une plus-value certaine à votre habitation, tout en évitant une acquisition foncière. Si la toiture est vieillissante, cela peut être une belle occasion : profitez de sa réfection pour rehausser les murs et surélever votre maison.

Opter pour la bonne technique

Vous avez le choix entre deux procédés, chacun offrant des avantages selon la configuration de votre habitat et vos objectifs.

La surélévation traditionnelle

Vous pouvez opter pour le béton ou les briques, si ces matériaux assurent une continuité avec la construction existante. La question principale concernera les fondations d’origine, qui devront être capables de supporter la pression exercée par cette charge supplémentaire.

La filière sèche, une alternative légère

L’ossature bois a l’avantage de contourner ce problème, en raison de sa légèreté. Sa préfabrication en atelier simplifie également le chantier : plus rapide, donc moins cher, et plus propre (pas de mortier ni de temps de sécha

Connaître ses priorités

Les contraintes du Plan local d'Urbanisme

Dans tout projet, la première chose à envisager concerne les possibilités de réalisation : consultez en priorité le plan local d’urbanisme, en vérifiant les informations primordiales comme la hauteur maximale autorisée des bâtiments, ainsi que le coefficient d’occupation des sols (COS).

Si votre projet correspond aux règles en vigueur dans votre commune, vous devrez alors faire une demande de permis de construire ; s’ensuivra l’affichage de l’autorisation, au moins 2 mois avant le début des travaux (ce délai légal permettant au voisinage de manifester un éventuel désaccord).

L'avis des professionnels qualifiés

Une surélévation implique de prendre en compte les impacts sur le reste de la structure (les murs et fondations sont-ils suffisamment résistants pour supporter une charge supplémentaire, quid de la charpente actuelle, etc.). Des questions qui nécessitent de confier son projet à des entreprises compétentes.
Faire appel à un architecte n’est pas obligatoire, si l’extension ne porte pas la superficie totale du logement à plus de 170 m2. Mais il reste utile dans tous les cas pour vous apporter des solutions architecturales innovantes, en fonction des contraintes techniques et de votre budget.

Avant de choisir une entreprise, prenez les précautions qui s’imposent :

  • Demandez ses qualifications professionnelles
  • Consultez ses références
  • Exigez les assurances correspondantes couvrant cette activité.

Les éléments qui vous aident à décider

Quel impact sur la performance énergétique de votre habitat?

C’est un critère de poids pour orienter vos travaux. Une surélévation transforme une partie importante de l’habitat : profitez de l’occasion pour renforcer la performance énergétique de votre construction.
Pour bien isoler la toiture, visez si possibles des R (résistance thermique en m2. K/W) supérieurs à 6 en toiture et 4 ou 5 en mur.

Renvoi vers une fiche : L'isolation thermique du toit

Quel est le coût global de votre rénovation?

En matière de confort thermique, il est fréquent que des investissements onéreux au départ se révèlent plus économes sur le long terme : d’où l’intérêt d’intégrer dès le départ le coût global de votre projet. Pour cela, faites le calcul suivant : cumulez l’investissement de base et les consommations sur plusieurs années, en y rajoutant l’entretien si nécessaire.

Prenez en compte le coût global obtenu, et surtout faites valider ces paramètres par des calculs certifiés d’experts : le meilleur moyen de s’assurer que les consommations promises sont réalistes.

Vos obligations : les autorisations d’urbanisme

Tous les travaux créant une Surface de Plancher supérieure à 5 m², ou modifiant l’aspect extérieur d’une construction, doivent faire l’objet d’une autorisation d’urbanisme auprès de la mairie.
Ces travaux s’accompagnent donc préalablement d’un dépôt de dossier, qui concerne une Déclaration Préalable ou un Permis de Construire.

Aménagement et extension (zone non couverte par un Plan Local d'Urbanisme)

  • Un permis est exigé :
    • Si les travaux ajoutent une surface de plancher ou une emprise au sol supérieure à 20 m2.
  • Un permis est également exigé si les travaux :
    • Ont pour effet de modifier les structures porteuses ou la façade du bâtiment, lorsque ces travaux s'accompagnent d'un changement de destination (par exemple, transformation d'un local commercial en local d'habitation et travaux de modification)
    • Ou portent sur un immeuble inscrit au titre des monuments historiques ou se situant dans un secteur sauvegardé.

Aménagement et extension (zone couverte par un Plan Local d'Urbanisme)

  • Un permis est exigé :
    • Si es travaux ajoutent une surface de plancher ou une emprise au sol supérieure à 40 m2.
    • Ou s'ils ajoutent entre 20 et 40 m² de surface de plancher ou d'emprise au sol et ont pour effet de porter la surface totale de la construction au-delà de 170 m².
  • Un permis est également exigé si les travaux :
    • Ont pour effet de modifier les structures porteuses ou la façade du bâtiment, lorsque ces travaux s'accompagnent d'un changement de destination (par exemple, transformation d'un local commercial en local d'habitation et travaux de modification),
    • Ou portent sur un immeuble inscrit au titre des monuments historiques ou se situant dans un secteur sauvegardé.

Dispositions applicables à toutes les zones couvertes ou pas par un PLU

  • Tous les travaux créant une Surface de Plancher supérieure à 5 m², ou modifiant l’aspect extérieur d’une construction, doivent faire l’objet d’une autorisation d’urbanisme auprès de la mairie.
    Ces travaux s’accompagnent donc préalablement d’un dépôt de dossier, qui concerne une Déclaration Préalable ou un Permis de Construire.

Modifier l'aspect extérieur d'une construction

Si vous procédez uniquement à une modification de façade, sans qu’il y ait d’autres travaux, une Déclaration Préalable suffit.

  • Un permis est exigé :
    • Si des travaux de modifications de façade s’accompagnent d’un changement de destination de la construction, il faudra faire une demande de Permis de Construire.

Déclaration préalable ou permis de construire?

En cas de simple changement de destination, sans autres travaux, vous devez déposer une déclaration préalable.

Si le changement de destination s’accompagne de modification de la façade ou de modifications de la structure porteuse, vous devez déposer un permis de construire.

Le point sur les garanties et assurances

Retenez que les entreprises doivent être assurées en responsabilité professionnelle et civile.
Quant au client, il doit dans certains cas souscrire à une assurance dommage ouvrage.